Déforestation & COP 21

La déforestation illégale de la forêt amazonienne : un enjeu majeur de la Cop 21

Par Robin G. /Octobre 2015

Comme vous le savez du 30 novembre au 11 décembre 2015 va se dérouler la Cop 21 à Paris. Cette conférence est cruciale car son objectif est d’aboutir à un nouvel accord international sur le climat entre l’ensemble des pays du monde dans le but de maintenir le réchauffement mondial en deçà de 2 degrés Celsius. Lors de cette Cop 21 la déforestation illégale de la forêt amazonienne, véritable poumon de la planète,  va être évoquée.

La déforestation, une urgence climatique

Pour montrer les dégâts de la déforestation de la forêt amazonienne, rappelons quelques chiffres. Durant les quarante dernières années, 763 000 km² de forêt  amazonienne ont été détruits, ce qui représente 184 000 terrains de football ou encore une superficie égale à deux fois celle de l’Allemagne. Consciente de ce problème, Dilma Roussef présidente brésilienne, a promis la fin de la déforestation illégale.

Pourquoi il faut stopper la déforestation 

La forêt amazonienne de par son immensité, abrite une faune et une flore extrêmement riche : on y compte plus de 30 000 espèces de plantes, 1 000 espèces d’oiseaux et 3 000 espèces de poissons. Avec une déforestation intensive c’est tout cet écosystème qui risque de disparaitre. De plus, les arbres emmagasinent la chaleur et la lumière du soleil donc lorsqu’ils sont abattus en masse des variations de températures, parfois jusqu’à 12 degrés Celsius, peuvent être constatées en certains endroit. Il est donc urgent d’agir.

photo 1

Un plan ambitieux qui s’inscrit dans la durée 

Le Brésil, 7ème économie mondiale, ambitionne de réduire de 43% ses émissions de gaz à effet de serre, d’ici 2030. Ceci montre bien le virage que veut prendre le Brésil pour limiter le réchauffement planétaire. En effet, le pays souhaite s’approvisionner à 45% d’énergies renouvelables dans le futur. Or certains experts se demandent si ses bonnes résolutions ne sont pas qu’une façade comme le pense Marcio Astrini, porte-parole de Greenpeace à Sao Paulo qui qualifie ce plan d’action d’« irréaliste ».

Toi aussi lutte contre la déforestation ! 

Pour ceux qui auront la chance d’être à Paris en décembre prochain, vous aurez l’occasion de lutter contre la déforestation grâce à votre smartphone. En effet, à l’occasion de la Cop 21, l’artiste Naziha Mastaoui a développé une application pour sensibiliser contre la déforestation. C’est simple, en échange de quelques euros, chacun pourra faire apparaitre un arbre virtuel sur la tour Eiffel !

photo 2

En plus de cet acte symbolique, un véritable arbre sera replanté dans des programmes de reforestation à travers le monde. Chaque utilisateur recevra un certificat et pourra alors suivre le développement de son arbre dans le programme auquel il aura contribué pendant 3 ans. D’après les estimations, l’opération devrait être un succès car plus de 360 000 arbres devraient être plantés et pour permettre à ce projet de fonctionner, de nombreuses ONG et organisations locales à travers les cinq continents ont déjà apportés leur soutien !