Mise en service de la première borne électrique à base de déchets végétaux

Mise en service de la première borne électrique à base de déchets végétaux
Par Olivier. H| septembre 2016

bornes

En France, plus précisément dans la ville de Hyères a eu lieu en ce mois de juillet une innovation qui pourrait bien modifier considérablement notre manière de consommer et d’obtenir de l’énergie. En effet, la première borne au monde de recharge électrique pour voiture intégralement alimentée à base de déchets végétaux a été mise en service cet été. C’est la collaboration de 3 Start up françaises :  Mini Green Power, Plus De Bornes et Enogia qui a permis à ce projet d’aboutir.

Tout d’abord Mini green power, créée en 2014 et présente à la COP21 est une entreprise qui fabrique et commercialise des mini-centrales vertes qui transforment les déchets végétaux et énergies solaires en électricité et en chaleur carbone. Cette dernière a été épaulée par Plus-De-Bornes qui met en service et réalise la pause de bornes ainsi que la Start-up Enogia qui conçoit et produit des machines à Cycle de Rankine Organique qui produisent de l’électricité en convertissant dans une micro turbine la chaleur issue de sources renouvelables. Ainsi, ces technologies ont permis de mettre en place une borne pouvant charger jusqu’à 2 voitures en même temps. De plus, 1h de charge permettrait de réaliser 150 kilomètres, un résultat somme toute intéressant quand on sait que nos véhicules sont en moyenne à 90% garés.

 

 

 

schema

 

 

De ce fait, la somme des savoir-faire de chacune des entreprises a permis de créer une énergie intégralement propre ce qui n’est pas forcément le cas des bornes électriques classiques. Cette innovation offre une belle perspective d’avenir pour ces entrepreneurs français. Elle montre la volonté de ces derniers à aller dans le sens du développement durable afin de changer nos modes de production d’énergie.