Vous n’aurez plus aucune excuse !

Vous n’aurez plus aucune excuse ! 

Par Emilie A | décembre 2016 

baryl

La propreté n’est malheureusement pas la priorité de tout le monde. Consciente du manque de savoir-vivre de certaines personnes, la SNCF a annoncé ce mercredi 30 qu’elle allait tester à Paris-Gare de Lyon un robot poubelle du 5 au 10 décembre prochain. Baptisé B.A.R.Y.L et développé avec la start-up française Immersive Robotics, il se déplace pour venir chercher les déchets lorsqu’une personne lui fait signe. Doté d’une autonomie comprise en six et dix heures, ce prototype a nécessité cinq mois de travail et a coûté plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Selon la SNCF, la phase de test, qui débutera prochainement, permettra de réaliser des ajustements techniques pour améliorer le comportement du robot mais aussi de mesurer l’impact sur le comportement des voyageurs. Et s’il s’avère positif, il pourra être déployé, à terme, dans de nombreuses gares. « Si notre solution marche chez nous, on pourra la commercialiser, ça peut devenir un projet qui a une vraie rentabilité », a expliqué Patrick Ropert, directeur général de SNCF Gares et Connexions.

Côté esthétique, le robot poubelle ressemble à une otarie. Et comme l’animal, le robot ne parle pas mais émet des sons et de la lumière. Il est équipé d’un capteur Kinect. Il se déplace aléatoirement en évitant les obstacles sur un périmètre défini, et repère par exemple des gestes pour venir à la rencontre d’une personne qui souhaite manifestement jeter un détritus. Lorsque celui-ci est reçu, un son particulier est émis. Une intelligence artificielle lui permettra à l’avenir d’apprendre au fur et à mesure comment détecter une personne désireuse de se débarrasser d’un déchet. Une sonde permet au robot d’analyser le taux de remplissage de sa poubelle, et ainsi de retourner à sa base le cas échéant. C’est alors un agent d’entretien qui vide la poubelle. Il est ultérieurement prévu l’envoi d’un SMS pour prévenir l’agent d’entretien lorsque la poubelle est pleine.

Ce n’est pas la première fois que la SNCF fait entrer des robots au sein de ses gares. En décembre 2015, la compagnie ferroviaire avait testé un robot humanoïde (Pepper) pour renseigner les voyageurs. Plus récemment, l’entreprise a expérimenté un robot laveur à Gare de Lyon (Intellibot) ainsi qu’un robot chargé de porter des bagages à Gare de l’Est, conçu par la société Effidence.