Health, Solid'Actions|

L’endométriose est une maladie exclusivement féminine. Cette maladie touche une femme sur 10 voir plus car la maladie n’est pas forcément accompagnée de symptômes. C’est une maladie encore trop méconnue. Tout le monde devrait connaître cette maladie très fréquente et s’y intéresser.

Qu’est-ce que l’endométriose ?

L’endomètre est la muqueuse de l’utérus recouverte de cellules. Sous l’influence des hormones, cette couche de tissu grossit en l’attente d’embryon puis décroît en l’absence d’embryon, ce sont les règles. Ce qui engendre l’endométriose, ce sont lorsque certaines de ces cellules parviennent à sortir de l’utérus et s’accrochent à d’autres organes. De plus, ces cellules ont les mêmes caractéristiques que l’endomètre et répondent au rythme hormonal pendant les cycles menstruels. Par conséquent, elles se développent, se congestionnent puis saignent, ce qui irrite les tissus alentours. Ces cellules créent des lésions et des kystes sur ces zones (ovaires, le rectum, la vessie, etc).

Quels sont les symptômes, solutions et conséquences de cette maladie ?

L’endométriose se manifeste par des douleurs très violentes pendant les règles notamment, mais pas toujours. Ces douleurs peuvent aller jusqu’à l’évanouissement, difficulté à marcher. Dans plusieurs témoignages, beaucoup parlent de « coups de poignards dans le dos ou dans le bas du ventre », fatigue chronique… C’est une maladie chronique très handicapante au quotidien. Elle provoque un état inflammatoire chronique dans le bassin pouvant provoquer l’infertilité. En effet, c’est une des premières causes de l’infertilité en France.

Il existe plusieurs solutions pour calmer les symptômes : un traitement avec des médicaments qui va empêcher les règles ou une opération pour supprimer les kystes. Mais beaucoup de ces traitements ne parviennent pas à éradiquer la maladie mais plus à calmer les symptômes et les faire disparaître pendant un certain moment.

Quelles sont les causes de cette maladie ?

Les causes de l’endométriose ne sont pas encore comprises. Plusieurs hypothèses existent mais ne sont pas vérifiées. De plus, on ne peut pas prévenir l’endométriose. Il faut environ 6 à 7 ans d’attente pour être diagnostiqué de la maladie. L’endométriose reste encore trop méconnue par le corps médical, d’autant plus que les recherches sur les causes sont peu importantes.

A savoir

  • De plus en plus de femmes décident d’en parler. On peut donc trouver sur YouTube de très nombreux témoignages. L’endométriose a toujours existé, mais était considérée comme un sujet tabou.
  • Enora Malagré a écrit un livre, « Le cri du ventre » qui explique plus en détails cette maladie.

28 mars 2020, Capucine Sorbier, Solid’Actions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close Search Window