ODD & The Kedgers|

I. JETONS UN COUP D’Ĺ’IL SUR LE CLUB FOR UNESCO OF PIRAEUS AND ISLANDS

Quatrième entretien pour ODD&THEKEDGERS, toujours Ă  Athènes, rendez-vous virtuel avec le Club for UNESCO of Piraeus and Islands reprĂ©sentĂ© par Ioannis Maronitis, le PrĂ©sident du Club et soutenu par Konstantinos Chardavellas, le Coordinateur des Projets EuropĂ©ens et Internationaux du Club. Cette organisation Ă  but non lucratif de 120 personnes, crĂ©Ă©e en 1998, a pour objectif fondamental de cultiver la perception internationale, la comprĂ©hension, la coopĂ©ration et la solidaritĂ©, de manière indĂ©pendante mais conformĂ©ment aux principes et aux idĂ©aux de l’UNESCO.

Club for UNESCO of Piraeus and Islands « bâtit la paix dans l’esprit des gens » (devise de l’ONG) grâce Ă  une philosophie culturelle continue.

Club for UNESCO of Piraeus and Islands a commencĂ© en tant qu’organisation culturelle en 1998. Utiliser la culture pour rassembler les gens et promouvoir la tolĂ©rance et la paix Ă©tait le premier et le plus important objectif de cette organisation. En effet, l’ONG entendait fermement lutter contre la discrimination et les prĂ©jugĂ©s en promouvant le dialogue interculturel et la comprĂ©hension Ă  travers l’art et la culture. Encore au centre de sa philosophie jusqu’Ă  aujourd’hui, l’environnement de l’ONG a changĂ© au cours de la crise financière et de celle des migrants. Le Club for UNESCO of Piraeus and Islands, comme chaque organisation, a dĂ» adapter ses activitĂ©s Ă  cet environnement variant. Cela a commencĂ© par organiser des installations individuelles pour aider les populations locales, rapidement Ă©tendues Ă  de grands complexes. Ce domaine d’activitĂ© Ă©largi a rendu l’ONG de plus en plus sensible Ă  des questions telles que la faim, la pauvretĂ©, la santĂ© et l’Ă©ducation.

Avec une philosophie culturelle continue dans ses activitĂ©s et ses Ă©vĂ©nements, avec la responsabilitĂ© d’entreprendre ses tâches et ses initiatives dans le respect de l’environnement, cette organisation de soutien social fournit dĂ©sormais des installations et du matĂ©riel Ă  toutes les personnes qui recherchent un soutien et une assistance de manière juste et Ă©quitable. Au fil des annĂ©es, le Club a Ă©tabli des partenariats avec d’autres organisations Ă  travers la Grèce et le monde et est devenu un expert en projets de soutien social. Aujourd’hui, environ 30000 membres inscrits assistent rĂ©gulièrement aux Ă©vĂ©nements de l’ONG, sont bĂ©nĂ©voles dans ses actions et promeuvent le message et les objectifs du Club.

Le domaine du soutien social, une approche plus systématique pour éviter la marginalisation des personnes les plus démunies

Les personnes les plus dĂ©munies sont confrontĂ©es Ă  des dĂ©savantages tels que la pauvretĂ©, la faim, des soins de santĂ© mĂ©diocres qui sont d’Ă©normes obstacles pour rester dans notre système sociĂ©tal. C’est un cercle vicieux oĂą les personnes dĂ©favorisĂ©es sont de plus en plus marginalisĂ©es. La marginalisation est un problème mondial. Elle conduit les gens dans une zone d’exclusion ou de quasi-exclusion oĂą ils sont rejetĂ©s du circuit ordinaire des Ă©changes sociaux. Ensuite, il devient souvent de plus en plus difficile de rĂ©intĂ©grer durablement la sociĂ©tĂ©. Ici se situe le domaine de l’accompagnement social proposĂ© par l’ONG, il consiste Ă  lever les obstacles immĂ©diats auxquels les personnes sont confrontĂ©es afin de se concentrer sur leur dĂ©veloppement personnel tel que l’Ă©ducation, les compĂ©tences d’employabilitĂ© et l’expĂ©rience de travail. Parce qu’ils n’ont plus Ă  se soucier de ces problèmes, ils peuvent voir plus loin. Cela a clairement Ă©tĂ© expliquĂ© par Sir Maronitis dans sa prĂ©sentation :

« En les aidant Ă  s’intĂ©grer dans la sociĂ©tĂ©, ils sont moins marginalisĂ©s. Briser le cercle vicieux pour en commencer un nouveau et meilleur ! » – I. Maronite

En rĂ©sumĂ©, Club for UNESCO for Piraeus and Islands a identifiĂ© certains problèmes mondiaux, dont les principaux sont la faim, la pauvretĂ©, les soins de santĂ© et l’Ă©ducation, comme des facteurs dĂ©terminants pour expliquer la marginalisation d’une partie importante de la population qu’il dessert. Puis, pour faire face Ă  cette problĂ©matique de marginalisation, le Club a compris qu’il devait faire face Ă  ces quatre enjeux globaux, intrinsèquement liĂ©s. Cette approche est totalement en adĂ©quation avec la manière d’utiliser la matrice des ODD : pour rĂ©soudre des problèmes intrinsèquement liĂ©s, traitons-les Ă  travers des objectifs intrinsèquement liĂ©s ! Cette dĂ©claration a Ă©tĂ© clairement mise en Ă©vidence lors de la prĂ©sentation :

« Dans le dĂ©ploiement de nos activitĂ©s, nous nous concentrons sur la rupture du cercle vicieux en sachant que les ODD ci-dessus sont interdĂ©pendants, ce qui signifie que l’un conduit souvent Ă  l’autre. Cibler l’un de ces ODD ne suffit pas, pour les attĂ©nuer, tous doivent ĂŞtre abordĂ©s en mĂŞme temps. » – I.Maronitis

II. ENGAGEMENTS POUR LA DURABILITÉ DU CLUB FOR UNESCO OF PIRAEUS AND ISLANDS

En Ă©vitant la marginalisation des personnes les plus dĂ©munies, le Club for UNESCO of Piraeus and Islands partage le message commun des ODD : « ne laisser personne de cĂ´tĂ© » et contribue Ă  atteindre une partie d’entre eux ! PrĂ©cisĂ©ment, Sir Maronitis a soulignĂ© dans sa prĂ©sentation les ODD qui rĂ©sonnent particulièrement pour l’ONG dans la matrice ODD :

ODD 1 – Pas de pauvretĂ©, ODD 2 – Faim zĂ©ro, ODD 3 – Bonne santĂ© et bien-ĂŞtre, ODD 4 – Éducation de qualitĂ©, ODD 16 – Paix, justice et institutions efficaces

Les projets en cours du Club

L’effort continu pour mettre en place un système de soutien complet pour les personnes les plus dĂ©munies s’articule autour de ces projets :

(1) Une pharmacie communale oĂą les personnes n’ayant pas accès aux mĂ©dicaments peuvent recevoir leurs ordonnances sans frais. La pharmacie fournit Ă©galement du matĂ©riel de premiers secours, ainsi que des produits d’assainissement aux bĂ©nĂ©ficiaires

(2) Une salle à manger où les migrants, les sans-abris et les personnes vivant dans la pauvreté peuvent prendre un repas régulier tous les jours

(3) Deux Ă©piceries communes oĂą les familles dĂ©favorisĂ©es peuvent s’inscrire et recevoir gratuitement de la nourriture, des produits hygiĂ©niques, des vĂŞtements et autres articles mĂ©nagers, ainsi que des livres, des CD, des jeux et des films afin de fournir des divertissements, de l’Ă©ducation et l’accès aux mĂ©dias culturels

(4) Les deux plus grands centres d’hĂ©bergement « Shelters » en Grèce qui offrent un espace rĂ©sidentiel aux personnes sans domicile fixe, grecques ou venant de l’Ă©tranger en tant qu’immigrants ou rĂ©fugiĂ©s, avec un soutien aux bĂ©nĂ©ficiaires pour leur rĂ©insertion dans la sociĂ©tĂ©

(5) Les deux plus grands « Day-Centers » en Grèce pour les personnes vivant dans la pauvretĂ©, les sans-abris et les jeunes dĂ©favorisĂ©s, grecs et les personnes venant de l’Ă©tranger en tant qu’immigrants ou rĂ©fugiĂ©s, avec un soutien aux bĂ©nĂ©ficiaires pour leur rĂ©insertion dans la sociĂ©tĂ©

Les projets ci-dessus sont tous joints, mais Sir Maronitis a choisi de nous présenter les abris Shelters (4) et les Day-Centers (5), car ils sont la partie la plus importante de tout ce projet. Pour bien comprendre le projet des Shelters & Day-Centers, découvrons la FICHE BONNES PRATIQUES que nous avons réalisée, soutenue par 3 OUTILS !

Un projet Ă  venir du Club

Pas facile de prĂ©parer un projet Ă  venir en 2020 ! En effet, l’Ă©pidĂ©mie de Covid-19 nous affecte tous, Club for UNESCO of Piraeus and Islands aussi avec des difficultĂ©s pour acquĂ©rir le matĂ©riel nĂ©cessaire aux besoins quotidiens des installations (en raison de pĂ©nuries de stock, de hausses de prix ou de mobilitĂ© rĂ©duite) et pour mettre en Ĺ“uvre des règles de sĂ©curitĂ© dans les installations (oĂą de nombreuses personnes ne s’y conforment pas, ne sont pas au courant de la situation ou ne respectent pas pleinement les rĂ©glementations). Quelles que soient les difficultĂ©s, l’ONG a rĂ©ussi Ă  s’adapter en s’attaquant aux obstacles. De la mĂŞme manière que l’ONG s’attaque aux obstacles de ses bĂ©nĂ©ficiaires pour une rĂ©intĂ©gration dans la sociĂ©tĂ©, le Club a fait face aux obstacles qu’implique la crise du Covid-19.

Cependant, la vie continue, les problèmes continuent, donc les projets Ă  venir doivent continuer ! C’est le cas du Club for UNESCO of Piraeus and Islands avec une structure que l’ONGconstruit actuellement, dĂ©diĂ©e aux personnes âgĂ©es vivant dans la pauvretĂ©. Le but est de fournir un environnement sĂ»r oĂą les personnes âgĂ©es peuvent rester et vivre une vie dĂ©cente mĂŞme si elles ne peuvent pas se le permettre. Ce projet visera Ă  lutter contre les discriminations financières et d’âge en assurant la qualitĂ© de vie et la santĂ© des personnes âgĂ©es les plus dĂ©munies. Un projet conforme au principe soutenu par l’ONG de ne laisser personne de cĂ´tĂ© !

III. CLUB FOR UNESCO OF PIRAEUS AND ISLANDS ET DES KEDGERS

Club for UNESCO of Piraeus and Islands pourrait-il être votre prochaine expérience ?

En plus de sensibiliser les Kedgers (Ă©tudiants de Kedge Business School) aux Objectifs de DĂ©veloppement Durable, ODD&THEKEDGERS a pour objectif d’informer les managers de demain des opportunitĂ©s responsables Ă  l’Ă©tranger dans les secteurs associatif, privĂ© et public. C’est pourquoi Ă  la fin de notre entretien, nous n’avons pas hĂ©sitĂ© Ă  poser quelques questions Ă  Sir Maronitis afin de savoir vers qui cette organisation pourrait se tourner pour une expĂ©rience professionnelle Ă  l’étranger.

Le Club for UNESCO of Piraeus and Islands participe Ă  des projets Erasmus + ainsi qu’à des Ă©changes d’Ă©tudiants et de jeunes pour une expĂ©rience professionnelle ! Principalement intĂ©ressĂ©e par les personnes motivĂ©es par le bĂ©nĂ©volat, le soutien social, les activitĂ©s de justice et toute personne impliquĂ©e dans les efforts de secours, l’ONG recherche des BÉNÉVOLES, DES PROFESSEURS DE LANGUES, DES TRAVAILLEURS SOCIAUX, DES EXPERTS DE LA SANTÉ parlant arabe, français et espagnol ! Vous avez le profil ? Cela pourrait ĂŞtre votre prochaine expĂ©rience Ă  l’Ă©tranger !

Mots précieux de Sir Maronitis pour les étudiants qui de Kedge :

Avant de partir, imprégnons-nous des conseils de notre interlocuteur !

« Bien que nous ne regardions pas ce critère dans la sĂ©lection initiale, la connaissance des ODD et de la RSE est quelque chose que nous rechercherons dans les phases d’entretien pour tous nos employĂ©s potentiels. » – I. Maronitis

« Le soutien social est un domaine dans lequel il n’y a pas de concours, vos collègues se feront un plaisir de vous aider, de vous soutenir et de vous conseiller. » – I. Maronitis

« Investissez du temps pour acquĂ©rir des compĂ©tences d’autres disciplines, telles que l’apprentissage d’autres langues, l’Ă©conomie, la psychologie, etc… car travailler dans des projets, en particulier des projets de soutien social, exige une variĂ©tĂ© de compĂ©tences. » – I. Maronitis

« Gardez l’esprit ouvert et plongez dans les dĂ©fis sans oublier que l’Ă©chec et les erreurs sont une expĂ©rience positive dont vous apprendrez. » – I. Maronitis

Références

Pour plus d’informations, veuillez visiter les sites suivants :

https://unescopireas.gr/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close Search Window